Fermer

L’histoire de Vacheron Constantin en France

Vacheron Constantin est la plus ancienne manufacture horlogère au monde avec une histoire ininterrompue depuis 1755. La Maison entretient des liens très étroits avec la France dès le début du 19ème siècle. C’est ainsi que commencera, dès 1810, son aventure commerciale avec l’établissement d’un premier dépôt de montres et d’un centre d’expédition, via Le Havre et Caen, pour l’Angleterre, le Portugal, les Etats-Unis, le Brésil et la Havane. Cette porte sur le monde fait dès lors de la France un acteur majeur du rayonnement de la marque.

Pendant l’exposition Universelle de Paris en 1855, la reconnaissance des avancées de l’horlogerie suisse dont Vacheron Constantin est un acteur incontestable, est unanime. C’est aussi grâce à la demande de clients français conquis par la marque que Vacheron Constantin créera une série de pièces aussi innovantes qu’originales (montre à cadran géographique, montre boule, montre heure sidérale) et techniques (montre Hora Christi, ancêtre du 2ème fuseau horaire, montre à seconde morte, ancêtre du chronographe).

La période Art Déco continue de voir fleurir les créations de la Maison liées à son savoir-faire dans la maitrise des Métiers d’Art. En 1972, Vacheron Constantin reçoit le prix « Prestige de la France » dans les salons de l’Hôtel Ritz à Paris pour la création de la montre asymétrique 1972. Des 1979, des joailliers français participent à la réalisation de la montre entièrement pavée baguette, considérée comme la plus chère au monde : la Kallista.

La marque horlogère, suite à ses différents mécénats (Opéra de Paris, Musée du Quai Branly) et son savoir-faire unique reste précurseur dans le développement de pièces uniques liées aux Métiers d’Art : Collections « les Masques », Collections « Chagall et l’Opéra de Paris, Hommage aux Compositeurs Illustres »

En savoir plus